Chargement…


GITANS, AU CŒUR D’UN PELERINAGE HORS NORMES / L’APPEL DES SAINTES | RMC Story |

Depuis 1953 « le pèlerinage des Saintes » du mois de Mai réuni chaque année toutes les communautés des gens du voyage. 1200 caravanes de Manouches, Gitans, Rhoms, Sintis, Yéniches ou Tsiganes s’installent sur les parkings à la périphérie de la ville. Durant ce pèlerinage des Saintes Marie de la mer on prie pour la famille, on y baptise le dernier né, on fait sa communion, on implore la guérison d’un enfant, d’un ancien, d’un proche, on célèbre la vie et son attachement à la communauté. Car chez les différentes communautés gitanes seul compte, la tradition, les liens du sang, la solidarité familiale et l’amour des enfants… Durant plusieurs semaines, nous avons choisi de partager le quotidien de 2 communautés gitanes, l’une d’origine Tsigane, sédentarisée en Alsace, l’autre d’origine Gitane Catalane basée sur Ales. Afin de plonger dans l’univers très fermé de ces communautés, nous avons pris la route avec eux et vécus à bord de notre camping car de la préparation à la procession des « Saintes Marie de la Mer ».Chaque année depuis plusieurs générations, le clan des Helmstetter, une famille de Tsiganes sédentarisés dans la région de Strasbourg, répond à «L’Appel des Saintes». Toute la famille s’affaire pour cheminer vers la terre dont leur a tant parlé Marie, la matriarche. Nous avons également obtenu l’autorisation de suivre et de vivre au milieu du « clan des baptistes ». Une famille résidant dans la région d’Ales. Les Baptistes sont fiers d’appartenir depuis 1935, de père en fils, à la confrérie des Saintes et d’avoir reçu la lourde charge de « porteurs de Sainte Sara » lors de la procession du 24 mai … Avec « Petit Payou », patriarche de cette communauté gitane d’origine Catalane nous découvrons, la préparation de la procession de Sara à Notre Dame de la Mer où reposent également les reliques Marie Jacobé et Marie Salomé, les deux Saintes à l’origine de la diffusion de la chrétienté. Enfin, nous avons partagé un morceau de vie avec le Père Dumas, l’aumônier national des gens du voyage qui a accepté d’être notre guide historique et spirituel lors des messes organisées sur les terrains occupées par les communautés gitanes, les baptêmes et communions célébrés dans Notre Dame de la Mer. Le pèlerinage des Saintes Maries de la mer, est un évènement religieux unique en France. La force du « miracle des Saintes » est de montrer à quel point la transmission est le ciment qui permet à des familles entières, constituées en « clans » dans toute l’Europe, de se réunir, d’être solidaire et d’avoir, pour seulement un temps, une terre promise…