AFFAIRE BEAUGENDRE : LES MYSTERIEUSES LETTRES DE MADAME G.

Auteur(s) Stéphanie Burlot
Chaine W9
Émission Enquêtes criminelles
Durée 52'
Diffusion 08/02/2017

4 jours avant Noël, le 20 décembre 2012, la vie de trois enfants va basculer. Dans le village Breton de Val D’Izié, alors que la fratrie vient de se réveille et  descend dans la cuisine, une scène effroyable les attend. Sur le pas de la porte, leur mère, Aurélie Barbot, 29 ans, git, abattue d’une balle dans le visage, à bout portant. Les voisins, alertés par les cris des enfants, appellent  immédiatement les secours. La nouvelle plonge la petite commune de 2000 habitants dans la stupeur. Rapidement l’ex-mari d’Aurélie, Sébastien Beaugendre, est dans le collimateur des enquêteurs. Car depuis qu’ils avaient décidé de divorcer, après 15 ans de vie commune, Sébastien supportait mal l’idée d’être séparé de ses trois enfants. Poussé par le désespoir, le père de famille aurait-il commis l’irréparable ? D’après les proches d’Aurélie cela ne fait aucun doute. Selon eux,  Sébastien Beaugendre était violent, il avait même menacé à plusieurs reprises de tuer son ex-compagne. Et ce n’est pas tout. L’homme espionnait son ex femme. Depuis que la jeune mère de famille avait rencontré un autre homme, il avait placé à l’insu d’Aurélie, un mouchard sous le capot de sa voiture. Pour les enquêteurs en charge du dossier, tout accable l’ex-mari. D’autant que des prélèvements  effectués lors de sa garde à vue vont révéler des traces de poudre sur les mains… Seulement face aux enquêteurs l’homme jure qu’il n’a pas commis ce meurtre. S’il a de la poudre sur les mains, explique-t-il, c’est parce qu’il possède un pistolet d’alarme destiné à se défendre. Et puis, le matin du crime, il était dans une grande surface pour acheter un cadeau de noël à sa fille. Comment imaginer que ce père, aimant, ait pu tuer Aurélie, puis partir faire les courses de Noël en laissant ses enfants découvrir l’horreur à leur réveil ? Plus troublant, le fils aîné raconte que ce matin-là, vers 7 heures, il a entendu une voix de femme vociférer des menaces de mort contre sa mère…Alors qui est cette mystérieuse femme ? Et pourquoi menaçait-elle Aurélie ? Mais un énorme rebondissement va venir désorienter les enquêteurs. Un mystérieux  corbeau va s’accuser du meurtre, et signer ses lettres, d’un énigmatique « Madame G. »…
Master : 2627