Chargement…


  • 52'
  • Auteurs : Daniel Lainé, David Geoffrion
  • 31-12-2017
  • Master : 2698

BRESIL : L’UNION FAIT LA FORCE | France 5 | Les Routes de l'Impossible

Humaita, une ville minuscule, au cœur de l’Amazonie. Un seul habitant au kilomètre carré et pas moins de six compagnies de bus. La plus célèbre est l’empressa « Siquiera », dirigée par Luis et son fils, Léandro. Ils sont les seuls qui osent s’aventurer sur la nationale 319, la pire route du Brésil. Ils pourraient renoncer, mais tous les deux s’obstinent. Ils se sentent investis d’une mission, depuis que les autres compagnies ont jetées l’éponge face aux difficultés du trajet. Ils sont les derniers à s’aventurer sur la 319, à cette époque de l’année. Une route abandonnée, mais qu’à force de volonté, ils ont décidés de réhabiliter. Elle s’enfonce au cœur de la forêt amazonienne et au prix d’efforts surhumains, ces irréductibles, surmontent tous les obstacles qui se dressent sur leur chemin. Tous les chauffeurs qui parcourent cette nationale se demandent ce qu’ils ont bien pu faire pour mériter pareille punition. Dans leur bouche, la route porte bien des noms, « enfer vert », « purgatoire » ou encore « route de la douleur ». En temps normal, quand la route est sèche, le bus fait le trajet en 18 heures, mais pendant la saison des pluies, il met 6 fois plus de temps. A cette époque, il peut tomber plus de deux mètres d’eau. Les cours d’eau débordent et des morceaux entiers de route disparaissent sous les eaux.

En Amazonie, il existe d’autres routes invisibles, que ne mentionne aucune carte routière. Ce sont les chemins des trafiquants de bois. Il n’est pas prudent de s’y aventurer seul sans courir le risque d’être bloqué pendant plusieurs jours. S’y déplacer est une affaire de débrouille et parfois une affaire de chance. Les voitures sont alors contraintes de rouler en convois. Et pourtant c’est toujours la galère…