Chargement…


  • 45'
  • Auteurs : Nicolas Moscara, Patrick Dedole
  • 20-07-2017
  • Master : 2668

Bataillon des marins pompiers de Marseille – N°2 : La fièvre du 14 juillet | Le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille | RMC Découverte

« Il n’y a pas d’intervention grave ou pas grave, dès qu’on intervient, on est toujours au plus vite…»

A Marseille, le 14 Juillet les cités s’éveillent et prennent le relais pour organiser leurs feux d’artifice. les pyromanes choisissent cette nuit-là pour organiser eux-mêmes des petits spectacles, dont les marins pompiers, en sont les principaux acteurs…Des feux de poubelles sont soigneusement déclenchés sur des points stratégiques… Arrivés sur zone les marins pompiers jouent contre la montre… Car dès qu’un feu est éteint d’autres sont immédiatement déclenchés au prochain carrefour… En apparence ces feux de poubelles ne semblent pas dangereux… En apparence seulement… Car certaines poubelles sont de véritables bombes à retardement… Le 14 Juillet est la nuit de tous les records. Les pyromanes rivalisent entre quartiers pour mettre le feu à des véhicules… Dans cette nuit de cauchemar les marins pompiers sont accueillis dans des quartiers sensibles par des jets de pierre… Le message adressé aux marins pompiers est clair… Marseille est une chasse gardée. Cette nuit-là les marins pompiers de Marseille vont vivre un autre drame qui va mobiliser une partie des réserves du bataillon : l’attentat de Nice.

Le COZ, le Centre Opérationnel de Zone a immédiatement évalué les besoins pour venir en aide aux victimes de Nice… Le plan ORSEC est déclenché ; un plan d’urgence sanitaire et de crise impliquant les marins pompiers de Marseille… Alors que nous suivons les marins pompiers sur des dizaines d’urgences aux quatre coins de la cité phocéenne la caserne de Saint Pierre se vide de ses derniers effectifs pour partir en renfort auprès de leurs collègues sapeurs-pompiers de Nice.