Chargement…


  • 60'
  • Auteur : Michèle Fines
  • 31-03-2019
  • Master : 2841

AFFAIRES CLASSEES N°7 : FAUX COUPABLE ? | TF1 | Reportages

En 2012, Fabrice Da Silva, agent immobilier, est accusé d’avoir commandité le meurtre de son associé Bendjougou Diawara. Le meilleur ami de Fabrice, Michel, est accusé d’être le tueur. Pris dans l’engrenage de la justice, Fabrice Da Silva ne comprend pas ce qui lui arrive : « Je me dis c’est un traquenard. C’est horrible, c’est pas vivable. Je ne comprends rien. Je me dis c’est pas possible. Je vis un cauchemar. ». Pour prouver son innocence, Fabrice Da Silva  décide alors d’engager un criminaliste, Roger Marc Moreau. Il  a déjà fait acquitter une vingtaine de victimes d’erreurs judiciaires. La première chose que fait Roger Marc Moreau, c’est de lire le dossier d’enquête : « Quand je vais prendre connaissance de cette affaire je vais m’apercevoir qu’il y a un immense vide,  qu’il n’y a aucune preuve. Je vais m’apercevoir finalement que c’est une instruction uniquement à charge. Des pistes évidentes n’ont pas été  suivies et je vais mettre en évidence des anomalies, des failles… ». Grâce aux premières conclusions de l’enquête de Roger Marc Moreau, Fabrice da Silva et son ami Michel sont libérés, après 15 mois de prison, mais les charges ne sont pas abandonnées : ils seront jugés par la Cour d’Assises pour homicide volontaire. Ils risquent la réclusion criminelle à perpétuité. Pendant deux ans, nous avons suivi le combat de Fabrice Da Silva pour établir son innocence. Avec Roger Marc Moreau le criminaliste, nous avons constaté les incohérences de l’enquête ; nous avons remarqué que d’autres pistes, pourtant évidentes, n’ont jamais été suivies par les enquêteurs… Puis, avec Roger Marc Moreau,  nous avons accompagné Fabrice Da Silva et son co-accusé Michel, devant la Cour d’Assises, jusqu’au verdict…