Chargement…


  • 60'
  • Auteur : Paul De Genève
  • 21-01-2018
  • Master : 2715

AFFAIRES CLASSEES : LE CRIME DANS LES GENES | TF1 | Reportages

C’est une révolution dans les enquêtes criminelles : grâce à une nouvelle technique d’interprétation de l’ADN, il est possible de retrouver un meurtrier même 30 ans après les faits. Des centaines de vieux dossiers jusque-là oubliés par la justice, des  « cold cases  » peuvent désormais être rouverts et élucidés… Cette technique porte un nom : la recherche en parentèle. Le principe est simple mais il fallait y penser, si le criminel n’est pas dans le fichier national des empreintes génétiques, peut être qu’un membre de sa famille proche s’y trouve. Nous avons d’abord suivi en Corse le travail des enquêteurs de la Gendarmerie qui ont retrouvé grâce à cette technique, un homme suspect dans un meurtre de plus de 20 ans. La parentèle n’aurait jamais existé sans le commandant Pham Hoai, cet enquêteur a importé cette technique en France et grâce à lui l’un des cold-cases les plus connus en France, l’affaire Elodie Kulik, est sur le point d’aboutir. Enfin, nous reviendrons sur la traque d’un des pires violeurs en série de l’histoire criminelle française, il est accusé d’avoir violé et agressé plus de 40 femmes, un homme est aujourd’hui en prison trahit par l’ADN de son frère.