Chargement…


  • 48'
  • Auteur : Clémentine Bisiaux
  • 14-03-2018
  • Master : 2737

AFFAIRE GOMIS : VRAIS JUMEAUX, FAUX COUPABLE | Enquêtes criminelles | W9

L’histoire pourrait faire penser à un scénario hollywoodien et pourtant elle est bien réelle : deux frères jumeaux accusés des mêmes crimes.

Deux suspects, en tout point identiques, que les policiers vont mettre plus de dix mois à dissocier. Du jamais vu dans une affaire de viols en série en France.

Le 4 décembre 2012, il est peu après 19h lorsque Noémie, une jeune femme de 32 ans est violée dans un parc d’un quartier populaire de Marseille.

Au départ pour les enquêteurs, cette agression paraît isolée mais rapidement les hommes de la Brigade des mœurs vont faire le lien avec deux autres tentatives de viol survenues dans la cité phocéenne quelques mois plus tôt.

A chaque fois, le mode opératoire est similaire : un homme à capuche arrive derrière la victime, sous la menace il la conduit dans un endroit isolé, la viole et s’enfuit avec son sac et son téléphone portable. Et surtout, c’est le même ADN masculin qui est retrouvé sur chaque scène de crime.

A Marseille, c’est la psychose, d’autant que le mystérieux homme à capuche monte en puissance. En seulement quatre semaines, il va faire quatre nouvelles victimes. Pour autant, son profil est inconnu des services de police et impossible de le dénicher. Alors qui est ce violeur en série qui terrorise la cité phocéenne ?

Début février 2013, la chance va finalement sourire aux policiers: ils parviennent à identifier un suspect. Il s’appelle Elvin Gomis, c’est un chauffeur-livreur de 24 ans. La suite de l’enquête ne va pas arranger ses affaires car le jeune homme correspond au profil décrit par les victimes : jeune, métisse, 1m75 environ. Et puis, preuve ultime : c’est bien son ADN qui est présent sur les victimes.

Tout désigne Elvin Gomis comme étant le responsable de la terrible série de viols.

Mais, les policiers vont faire une découverte stupéfiante : Elvin a un frère jumeau, Yoan, un jumeau parfait, monozygote. Non seulement les deux jeunes se ressemblent comme deux gouttes d’eau mais leur profil génétique est identique. Impossible de les dissocier !

Pour les enquêteurs, c’est un véritable casse-tête qui commence. Car en plus de crier leur innocence, les deux frères partagent tout : ils vivent ensemble, utilisent la même voiture, le même Facebook. Ils échangent leurs vêtements, leurs téléphones…

Alors lequel des deux jumeaux est le vrai coupable ? Elvin ? Yoan ? Ou les deux ?

C’est un détail incroyable qui va apporter la solution…